L'éclairage public

La communauté de communes a pris la compétence éclairage public dès 2006. C’est une compétence facultative mais elle s’imposait à l’heure où notre intercommunalité se doit de trouver des moyens pour alléger le coût énergétique de nos communes. Outre la rénovation et la maintenance, la 4C accompagne également les communes dans les projets d’enfouissements de réseaux et du changement d’éclairage des voiries.

Concrètement, chaque commune dispose d’une enveloppe octroyée par la 4C pour la modernisation de son éclairage public (valable 10 ans).
Lorsqu’un conseil municipal décide de la rénovation d’un éclairage d’une voirie, il puise une partie ou la totalité de cette enveloppe. Quand la commune l’a épuisée, la 4C accompagne encore (à hauteur de 50 %) la charge financière des travaux d’éclairage public.

Enfin, il faut également préciser que l’intercommunalité supporte la facture énergétique annuelle de l’éclairage public de l’ensemble des 46 communes (soit 780 000 euros) !

Un service de qualité

Le service est composé de trois agents titulaires et d’un CDD.
L’effectif est divisé en deux équipes.

Leur mission est d’assurer la maintenance et la modernisation des points lumineux du territoire.

Chaque mois, une tournée est effectuée dans toutes les communes. Elle débute à 5h du matin et se termine vers 12h. Ces horaires correspondent à des conditions optimales de travail et de sécurité car le trafic routier est très faible et grâce à la pénombre il n’y a pas besoin de rallumer les lumières (comme en plein jour) pour identifier la panne, générant ainsi des économies.


L’activité principale des tournées est le « relamping ». Le but est de remplacer les ampoules mercure par les ampoules sodium dont la consommation, plus réduite,
permet un meilleur rendement.

Dans le cadre de nouvelles installations ou de rénovation de l’éclairage public, de nouveaux candélabres équipés de lampes LED sont systématiquement installés. Cette technologie présente plusieurs avantages : une durée de vie de 15 à 20 ans (contre 3 ans pour une lampe standard) et une absence d’entretien. Toutefois, son coût d’achat est de deux à trois fois supérieur.

Photos

Contact - Connexion - Mentions légales - Politique Vie Privée - Gestion des cookies